FacebookTwitter

Y aura-t-il du guacamole au Super Bowl ?

le dimanche 5 février 2017 dans Flux, Géopolitique, Société | 0 commentaire

Ce soir a lieu aux Etats-Unis la finale du Super Bowl de la National Football League [la ligue du football américain]. C’est le jour où les Américains consomment le plus de nourriture après Thanksgiving, en particulier du guacamole, préparation à base d’avocat.

avocados_from_mexico_super_bowl

Un article du Financial Times, reproduit par le Courrier international. fait état de la préoccupation des producteurs mexicains par rapport au prix d’achat des avocats qu’ils jugent insuffisants:

Les cultivateurs ont interrompu la récolte en octobre, provoquant une pénurie et une flambée des prix, notamment aux États-Unis. Mais ces mêmes producteurs assurent aujourd’hui que tout est rentré dans l’ordre : “Il y en aura assez pour le Super Bowl”, affirme Maggie Bezart-Hall, porte-parole d’Avocados from Mexico, organisme qui s’occupe de la promotion du fruit.
Le secteur craint cependant que la finale, le 5 février, ne soit la dernière pour laquelle les avocats puissent franchir la frontière sans encombre. Donald Trump a en effet promis de renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain [Alena, entré en vigueur en 1994] et menacé de taxer les produits en provenance du Mexique, qui fournit plus de 80 % des avocats consommés aux États-Unis.
L’année dernière, à l’approche du Super Bowl, le Mexique a expédié 278 millions d’avocats de l’autre côté de la frontière – un nombre record – pour accompagner 1,3 milliard d’ailes de poulet, des millions de pizzas et un nombre incalculable de nachos. […]

Capture d’écran 2017-02-05 à 15.17.03

En 2007, les Mexicains ont obtenu l’accès intégral au marché américain tout au long de l’année, [ce qui a provoqué un accroissement de l’offre [et] stimulé la consommation américaine, qui a doublé en dix ans, pour dépasser un million de tonnes d’avocats en 2015. La consommation par habitant est passée de 635 grammes en 1990 à 3,1 kilogrammes en 2015. Selon la Commission américaine du commerce international, 82 % des avocats consommés aux États-Unis aujourd’hui proviennent du Mexique, contre seulement 11 % en 1990. […]

Le boom des importations a également bénéficié aux cultivateurs américains, argumente l’Apeam, car l’appétit croissant de leurs compatriotes pour le guacamole a stimulé la production locale et fait grimper les prix. Selon la Commission américaine du commerce international, la production américaine a augmenté de 71 % entre 1990 et 2015. […]

Capture d’écran 2017-02-05 à 15.56.56

Si Trump décidait d’imposer “une taxe sous une forme ou une autre” sur les importations agricoles, l’augmentation des prix se répercuterait tout simplement sur les consommateurs américains, “ce qui ne serait pas très malin”, commente Celso Castillo, responsable des ventes mondiales de Promega, un petit exportateur d’avocats. Selon lui, si le marché américain se rétracte, les Mexicains devront chercher d’autres débouchés, par exemple en Chine.
Cette idée n’est pas aussi irréaliste qu’elle en a l’air. Le volume des importations chinoises d’avocats a quadruplé entre 2014 et 2015 (le niveau de départ était très bas), plaçant la Chine au douzième rang des importateurs.

Jude Webber Emiko Terazono, Financial Times, Courrier international, 3 février 2017.

http://www.courrierinternational.com/article/agriculture-y-aura-t-il-du-guacamole-au-super-bowl

Rédiger un commentaire