FacebookTwitter

Où est Charlie (le yakuza)?

le lundi 29 mai 2017 dans Flux, Photographie, Société | 0 commentaire

Nous avons le carnaval de Bâle, le Sechseläuten à Zurich, la montée à l’alpage.

Dans la région d’Osaka au Japon, la fête du Danjiri Matsuri se tient chaque année, généralement en automne. Les danjiri sont des chars en forme de temples ornementés et montés sur roues. Ils défilent dans la ville, tractés par les différentes guildes de la ville qui doivent négocier des tournants périlleux pour les convois.

 

 

Un des festivals les plus connu est celui de Kishiwada.

 

 

Cette année, les organisateurs ont imprimé 4’000 affiches publicitaires pour le prochain festival des 16 et 17 septembre. Saisis d’un doute, le 25 mai, ils ont demandé à la police de regarder attentivement le public de la photo du poster, pour se rendre compte que parmi les dizaines de personnes figurait un yakuza.

Selon les nouvelles lois adoptées dès 2010 par les différentes préfectures japonaises, la présence d’un yakuza sur l’affiche contrevient au règlement d’exclusion des gangs de la préfecture d’Osaka (Bōryokudan haijo jōrei, 暴力団排除条例).

Ce yakuza a été identifié comme un membre du Yamaken-gumi, basé dans le Chuo Ward de Kobe, le plus grand affilié au Yamaguchi-gumi basé à Awaji dans la préfecture de Hyogo.

 

Rédiger un commentaire