FacebookTwitter

L’Amérique de la colère

Par le vendredi 28 octobre 2016 dans Géopolitique, Société | 0 commentaire

Le Monde du samedi 29 octobre publie un très bon supplément de 16 pages consacré aux Etats-Unis et aux enjeux de l’élection présidentielle du 8 novembre 2016. Je reproduis ici l’article introductif de Christophe Ayad qui a pour titre « L’Amérique de la colère » et pointe l’émergence d' »d’un populisme xénophobe et autoritarisme jusqu’ici inconnu aux Etats-Unis, incarné par Donald Trump », ainsi que des photos de Darcy Padilla et des cartes qui illustrent le dossier. Les Etats-Unis commencent-ils à ressembler à la vieille Europe, obsédée par son déclin, affaiblie par ses divisions et rongée par ses problèmes d’identité ? Le « rêve américain » s’est-il éteint au profit du ressentiment envers la mondialisation, accusée de tous les maux, et ceux qui l’incarnent le plus, les élites et les migrants ? L’irruption sur la scène...

衣替え / Koromogae

Par le mardi 4 octobre 2016 dans Société | 0 commentaire

Au Japon, le changement plutôt brutal des saisons a engendré une coutume dès l’ère Heian (794-1185), le koromogae, qui consiste à changer sa garde-robe et les accessoires qui vont avec au printemps et en automne. A l’origine, cette tradition a  été instaurée à la cour impériale. À cette époque, le koromogae était basé sur le kyûreki (calendrier lunaire) et ne concernait pas seulement la tenue mais également les accessoires que devaient arborer les femmes de la cour. Elles devaient par exemple porter un éventail de papier et de bambou (kawahori) en été, tandis qu’elles devaient se munir d’un éventail en cyprès (hiôgi) en hiver. Les couleurs avaient également de l’importance lors de ce changement ainsi que les formes et la composition des tissus. À partir de l’ère Edo (1603-1868), le nombre de changements a été allongé à 4 fois par an avant de revenir à seulement 2 sous l’ère Meiji...

Réfugiés, migrants, SDF, dealers, violeurs: l’insupportable confusion

Par le lundi 3 octobre 2016 dans Espace, Flux, Géopolitique, Société | 0 commentaire

Après avoir clôturé sa frontière sud avec la Serbie et la Croatie pour contenir les migrants, la Hongrie, une des portes d’entrée de l’Union européenne, a voté ce dimanche pour appuyer la politique de rejet des réfugiés du Premier ministre, Viktor Orban. Source: Le Monde Source: La Croix   Le gouvernement hongrois avait lancé le 20 juillet, une nouvelle salve de messages hostiles aux migrants dans le cadre de sa campagne autour du référendum sur la répartition des réfugiés dans l’Union européenne. « Le saviez-vous ? Les attentats de Paris ont été commis par des migrants ? », allègue un des slogans à propos des attentats du 13 novembre 2015, qui ont été commis par une dizaine d’hommes, dont deux s’étaient mêlés au flot de réfugiés syriens et irakiens de l’été 2015. D’autres affirmations suivent : « Le saviez-vous ? Les abus contre les femmes ont augmenté de manière...